Actualité

« L’INDEPENDANCE DE ROBERTET N’EST PAS NEGOCIABLE »

27 septembre 2019

Robertet, leader du naturel, prend acte de l’achat par Firmenich des actions détenues par le fond de pension américain First Eagle pour une part minoritaire du capital (17% des titres correspondant à 9% des droits de vote).

La famille Maubert, au travers de Maubert SA, contrôle plus de 65% des droits de vote de Robertet.  Cette opération ne modifie en rien la politique d’indépendance et la stratégie du Groupe principalement tournée vers les naturels.

Robertet a le plus grand respect pour la société Firmenich, acteur essentiel de l’industrie des parfums et des arômes. Dans cette prise de participation, il ne faut voir aucune volonté de rapprochement ni de collaboration avec ce nouvel actionnaire.

M. Philippe Maubert, PDG du Groupe Robertet, considère : « L’indépendance de notre société n’est pas négociable. »